Amazon KDP : 6 erreurs à éviter pour réussir et générer des revenus passifs en 2021 – 2022

Amazon KDP : 6 erreurs à éviter pour réussir et générer des revenus passifs en 2021 – 2022

Amazon KDP erreur #1 – le mauvais choix de la niche et ses mots clés

Sur Amazon KDP (Kindle Direct Publishing), c’est une erreur que les débutants ont tendance à commettre dès qu’ils se lancent dans ce business en ligne. Généralement, ils choisissent des niches qui marchent très bien et réalisent de très bonnes ventes. Des niches connues par tout le monde qui affichent même des bestsellers. Justement, c’est bien cela le problème ! C’est d’essayer de s’attaquer à une niche très exploitée sans stratégie de publicité agressive ou sans contenu de valeur ajoutée. Exemple : « Cahier de recette à remplir ». Une niche gagnante, qui continue de vendre chaque année même avec un intérieur relativement simple à reproduire. Sauf qu’en tant que débutant, vous aurez du mal à concurrencer ceux qui réalisent des ventes depuis des années et continuent de récolter des centaines de reviews. Si vous n’êtes pas prêt à investir dans la publicité, si vous continuez de vous former en design, en copyrighting…ce genre de niches « faciles » peuvent être contre-productives pour vous en tant que débutant. Privilégiez plutôt des sous-niches, quitte à ce que ça ne vous rapporte que très peu de ventes. Voici un exemple de sous-niche que vous pourriez exploitez (si vous lisez ces lignes au bon moment) : « Meat Smoking Log Book ». Un journal de prise de note pour les passionnées des barbecues et de la viande fumée. Une sous-niche saisonnière peut-être, mais incontournable quand on connaît la culture nord-américaine et leur attachement au BBQ estival.

Amazon KDP erreur #2 – Scale vs Spam

Scaler c’est tout simplement reproduire davantage et renforcer sa stratégie de publication pour en tirer un meilleur profit et maximiser sa rentabilité quant à une niche qui vend bien. En clair, si vous vendez bien un cahier d’activité dédié aux 4-6 ans, appliquez la même stratégie de publication et visez un autre public (8-10 ans par exemple). Actualisez votre intérieur et adaptez son contenu, vous pouvez garder le même nom d’auteur et la même identité graphique pour en faire votre marque.

Une autre technique de scalabilité, c’est de traduire vos livres qui vendent bien et publier dans les autres places de marché. Ou encore mixer deux niches qui marchent et en sortir une nouvelle pour prendre de l’avance sur les concurrents.

Mais l’erreur que certains débutants font au début, c’est qu’ils confondent scaler avec spammer. Ainsi, ils attaquent le marché avec un carnet de note licorne (à titre d’exemple) qui va être publié plusieurs dizaines de fois dans l’espoir d’occuper un maximum de place dans les pages de recherche. Sauf que les algorithmes d’Amazon détectent bien ce genre de pratique et n’affichent jamais vos livres aux potentiels acheteurs.  Même si vous essayez de changer le titre et jouer avec les dates d’anniversaires sur la couverture, vous n’irez pas très loin avec cette stratégie. Vous pouvez le remarquer vous-même, quand vous publiez un no-content une dizaine de fois avec une dizaine de couvertures différentes (malgré la publicité), seuls quelques-uns se démarquent et vendent. D’autant plus, Amazon exige une couverture et un intérieur différent pour chaque livre. Si pour le moment il ferme les yeux sur l’usage des mêmes intérieurs avec plusieurs couvertures, on n’est jamais à l’abri d’une mise à jour mettant fin à la pratique, et par conséquence une éventuelle suspension de compte.

Amazon KDP erreur #3 – Le manque de patience et l’abandon rapide

Quand vous démarrez dans Amazon KDP, il est fort probable que vos premiers mois ne soient pas rentables par rapport à la quantité de travail fourni. Restez concentrés et continuer à produire des livres de qualité, même si cela ne vous rapporte rien. Amazon kdp est tout comme n’importe quel business, c’est avec l’expérience et la formation continue que vous allez réussir. Avec le temps vous allez comprendre les bonnes méthodes de travail, la conception des couvertures et intérieurs qui vendent. Vos recherches et choix de mots clés vont s’étoffer et par défaut vous allez voir vos ventes décoller et se multiplier. Mais n’attendez pas forcément des résultats exceptionnels dès le premier mois, c’est un business qui se construit sur le long terme.

Amazon KDP erreur #4 – L’enfrein des règles d’Amazon

Gagner de l’argent sur internet via Amazon kdp, le plus rapidement possible quitte à tricher et enfreindre les conditions générales peut être tentant. Mais sachez que vous finirez toujours par le regretter, surtout si votre intention de départ est de construire un vrai business qui tiendra sur le long terme. Se procurer des faux commentaires ou encore publier des œuvres sous copyright est une des pratiques courantes. Mais souvenez-vous qu’Amazon est aussi un géant de la Tech. Il a toutes les ressources nécessaires pour contrôler le comportement des vendeurs Amazon, et qu’il continue de développer régulièrement. Et on le sait bien, Amazon ne subit jamais de vraies pertes financières quand il décide de suspendre ou clôturer un compte. Quand vous démarrez, respectez bien les règles d’Amazon. Renseignez-vous sur les droits d’auteur, les termes copyright, les multiples comptes, les différentes connexions vpn…et pleins d’autres pièges à éviter.

Amazon KDP erreur #5 – Quantité vs Qualité

Beaucoup d’entrants dans le business d’Amazon KDP pensent que pour rattraper le retard et la concurrence, il faut absolument envoyer un maximum de livres. C’est totalement faux de penser que plus on a de livres dans sa bibliothèque, plus on fera des ventes. La qualité est primordiale dans ce business. Faire des livres de qualité prend beaucoup de temps, surtout pour les débutants avec des compétences limitées en design et rédaction de fiche de produit. Il vaut mieux passer une semaine à concevoir un livre qui générera des ventes plus tard que d’essayer de spammer un maximum de carnets sans intérêt pour le client et qui vont être négligés par le moteur de recherche Amazon. Prenez votre temps à bien créer vos livres, investissez votre temps dans l’apprentissage, suivez des tutoriels et ne vous lancez pas dans une stratégie de quantité. Le jour où vous comprendrez bien ce qui marche pour vous et comment ce business fonctionne, à ce moment là produisez en quantité (mais qualitativement) vos carnets pour « scaler » vos revenus.

Amazon KDP erreur #6 – Ne pas investir

Amazon kdp est un business à barrière d’entrée (relativement) facile. Il permet certes de générer des revenus passifs sans prise de risque, tout en démarrant avec des outils gratuits. Le seul grand investissement au début c’est votre temps de travail fourni (si l’on considère que tout le monde peut se procurer un pc et une connexion). Mais tout comme n’importe quel business que l’on cherche à accroitre, il faut réinvestir une partie de ses revenus. Pensez à réinvestir dans la publicité d’Amazon. Si vos compétences sont limitées en graphisme, utilisez des sites de téléchargement de design dédiés à la personnalisation et la revente (Vexels, Creative Fabrica…etc.) ou faites appel à des freelances sur Fiverr ou Upwork pour créer sur mesure vos intérieurs ou couvertures. Si vous travaillez avec Canva ou Bookbolt, pensez à vous former afin de switcher vers d’autres logiciels offrant plus de possibilité et beaucoup plus professionnels (Photoshop, Illustrator…).

Nous pourrons vous citer davantage d’erreurs à éviter, mais cela risque de prendre encore plus de pages de lecture. Nous reviendrons dans un autre article avec plus de conseils et de recommandations. Mais souvenez-vous que pour réussir sur Amazon KDP, il faudra du temps et beaucoup de patience au début. Il n’y a pas de secret, comme en cuisine, il suffit juste de prendre au sérieux chaque facteur et combiner les bonnes formules (mots clés, titre, couverture, intérieur, ads, traduction…) pour en sortir un produit de qualité. Plus vous travaillez bien, plus vous maximisez vos chances de vendre.

Partager

COMMENTS

Wordpress (3)
  • comment-avatar
    Joey 1 an

    Merci pour cet article fort utile ! est ce qu’une formation est disponible ou prévue par vos soins prochainement ? bonne journée

    • comment-avatar

      Merci Joey pour votre retour. Pour le moment aucune formation n’est prévue, mais notre objectif est de partager déjà un maximum d’informations utiles pour bien débuter sur KDP. Et si on doit proposer une formation ou un coaching, ce sera sans doute limité à une quantité de personnes afin de partager en transparence nos stratégies de pub, exemples de nos livres, aide à la création graphique etc. Les idées sont là, mais malheureusement c’est le temps qui manque. En tout cas, restez à l’affût Joey, nous continuerons à partager les nouvelles sur ce modeste blog. Bonne journée.

      • comment-avatar
        Joey 1 an

        Je comprends bien que le temps manque ! et oui je me suis abonné à la newsletter et je ne trouve pas ce blog modeste mais super 😉 continuez svp bonne soirée

  • Astuces et idées de niches GRATUITEMENT !Soyez rassurés, vous ne recevrez jamais de spam !

    Nous réservons certaines informations à nos abonnés de la newsletter, surtout des idées de niches chaudes, des listes de mots clés et plein d'autres astuces. Cela donnera un petit avantage à nos lecteurs réguliers avant que les potentielles niches saturent et ses mots clés associés perdent de la pertinence.